Nouvelles


2016-03-10

 

En cette Journée internationale des droits des femmes, je tiens à rendre hommage à toutes les femmes qui œuvrent au sein des organismes communautaires dont le travail améliore les conditions de vie des gens. Sans vous, les problèmes de santé mentale, les situations de violence familiale, les manques de nourriture et de logis, notamment, seraient encore plus criants qu'ils ne le sont maintenant. Sans vous, plusieurs citoyens ne pourraient recevoir une écoute si nécessaire chez les personnes vulnérables et en détresse.
Vos compétences, votre persévérance, votre engagement méritent une reconnaissance de tous les jours et ce 8 mars est à l'enseigne de votre contribution inestimable au mieux-être de notre société.

Pierrette Gagné
Directrice générale du CRGM

 

 

 

 

 


Fermer