Message de la direction


Si je voulais qualifier l’année 2016, je la résumerais ainsi : une année effervescente qui a favorisé la naissance de nouveaux projets en continuité avec la mission que nous poursuivons depuis 60 ans, celle d’« informer pour aider » tant pour les clientèles spécialisées - personnes aînées, personnes immigrantes, personnes démunies, personnes itinérantes - que tous les  citoyens qui ont besoin d’aide ou font face à des situations particulières à une étape ou l’autre de leur vie.

Au moment d’attaquer l’année 2017,  il s’agit maintenant se mettre en mode consolidation pour que notre grand projet, le service 211, dont on a vu l’éclosion à Laval en 2016, se déploie sur tout le territoire métropolitain en 2017. Et ce faisant, nous donnerons aux organismes et aux citoyens que nous desservons un accès plus grand que jamais à notre service d’info-référence.

Voilà donc à la fois le souhait que nous formulons et le défi que nous nous engageons à relever dans les mois qui viennent. C’est ainsi que nous amorcerons solidement une septième décennie après avoir célébré avec fierté en 2016, nos 60 ans d’existence à l’écoute de vos besoins.

  

Un bilan qui pave la voie à 2017

Accompagner les aînés a toujours été l’une des priorités du CRGM. Le Québec est une société vieillissante et ceux-ci auront de plus en plus de besoins pour lesquels ils devront être référés aux programmes et organismes voués aux aînés, un rôle d’aiguilleur que le Centre entend bien poursuivre. Ainsi, depuis la mise en œuvre au tout début de 2016 du programme Québec ami des aînés (QADA) soutenu par le ministère de la Famille du Québec, les services d’info-référence du CRGM sont devenus davantage accessibles aux personnes aînées de toute la région métropolitaine, grâce à la prolongation des heures d’ouverture de la ligne téléphonique Référence-Aînés jusqu’à 18 heures, sept jours par semaine, incluant les jours fériés.

Selon nos plus récentes statistiques, plus de la moitié des appels traités au service d’info-référence proviennent de personnes âgées de 50 ans et plus. C’est donc dire que c’est une clientèle privilégiée à qui nous offrons un service essentiel. Une clientèle particulièrement visée par le service 211.  

Par ailleurs, pour une toute autre clientèle, les personne réfugiées et immigrantes, nous avons géré, de décembre 2015 à septembre 2016,  la ligne Info-Aide Réfugiés mise sur pied à la demande de la Ville de Montréal afin de bien canaliser l’élan de générosité des Montréalais envers les réfugiés syriens dès les premiers mois de l’année 2016. Cette ligne spécialisée avait pour but de prêter main forte aux organismes communautaires qui recevaient des milliers d’appels touchant l’offre de dons et de bénévolat  liés à cette situation. Ces appels pris en charge par le Centre leur a permis de se concentrer sur le cœur de leur mission, soit apporter du soutien aux réfugiés pendant cette période intensive. Ainsi, en mettant notre expertise à profit, nous avons fait équipe avec nos partenaires du réseau communautaire pour répondre de façon concertée à une demande des plus exigeantes.

C’est une expérience qui nous a permis de mesurer à quel point il est important d’établir des liens de collaboration soutenus avec le réseau sociocommunautaire afin de développer un outil d’info-référence performant, le 211, qui saura répondre à leurs attentes.

Puis… à la fin d’octobre 2016, le 211 devient enfin réalité. Il  y a eu la mise en service du premier service 211, à Laval, soit une ligne téléphonique accessible aux citoyens et organismes lavallois, 7 jours/semaine de 8 h à 18 h incluant les jours fériés ainsi qu’un site Web, www.211Laval.ca, répertoriant toutes les ressources sociocommunautaires disponibles pour les Lavallois. Un premier jalon est donc enfin posé dans le plan de développement du CRGM qui, rappelons-le, a pris l’engagement avec Centraide du Grand Montréal d’offrir le 211 à l’ensemble des municipalités de la Communauté métropolitaine (CMM)  en 2017 dans le cadre de l’initiative Je vois Montréal.

Il s’agit maintenant de faire la démonstration éloquente de la qualité et de la pertinence du service pour créer l’effet d’entraînement escompté et faire du 211 une implantation réussie sur tout le territoire métropolitain avant la fin de l’année.

Donc, en 2017, consolidation sur tous les plans : renforcement des compétences, développement d’outils technologiques efficaces mais surtout création de solides alliances avec nos partenaires, communautaires, sociaux et gouvernementaux pour les soutenir dans leurs interventions et tous ensemble, bien répondre aux besoins grandissants des citoyens.

 

Pierrette Gagné

Directrice générale


Fermer